Planter café, de Eddy Marnay

Planter café
C’est pas pour les gens fragiles
Y a qu’à se baisser
Mais c’est ça qui est difficile

Fait chaud l’été
Le soleil pèse des tonnes
Y se fait porter
Et c’est trop pour un seul homme

Le patron dira ce qu’il voudra
Mon sommeil est à moi

Rêver café
Je ne connais rien de pire
Pour m’énerver
Ça m’empêche de dormir

Porter café
Jusqu’au ventre des navires
Y a qu’à en grimper
Et faire semblant de sourire

Ton métier contre le mien
Mais surtout je te préviens

Planter café
C’est pas pour les gens fragiles
Y a qu’à se baisser
Mais c’est ça qui est difficile
Difficile
Difficile

Chanson immortalisée par Yves Montand

billetdukenya.jpg

Billet de cinq shillings du Kenya

Publié dans : Littérature française |le 13 octobre, 2006 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

mehdi |
Le TRANSFO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | penser et tout dire
| Pascal DEMEURE, mes romans....
| le Cri du Crabe qui Cuit ...